A LA UNE

Le ministre de la Communication dans un exercice difficile sur TV5 : les forces de l’ordre ne tuent pas les manifestants

Alors que des efforts sont en cours pour sortir de l’impasse politique, le ministre de la Communication a fait une sortie plutôt controversée chez nos confrères de TV5.

Dans cette sortie médiatique, le ministre de la Communication s’est employé à expliquer que, contrairement aux dénonciations de l’opposition et les constats faits par la société civile locale et des ONG internationales, les forces de l’ordre ne tuent pas des manifestants par des tirs à balles réelles.

Selon Rachid N’Diaye, l’opposition guinéenne est en train de devenir « une opposition de type armée ».  « La Guinée est une démocratie dans laquelle les gens ont le droit de manifester. Mais ce que les gens n’ont pas le droit de faire, c’est d’intégrer dans les manifestations, des groupuscules armés », a dit le ministre.

Pour Rachid N’Diaye, les manifestations actuelles de l’opposition sont une espèce de volonté de déstabilisation du pouvoir en place. Interrogé sur une possible médiation faite par le député Européen Louis Michel, venu en Guinée rencontrer le Chef de l’Etat et le chef de file de l’opposition, Rachid N’Diaye, indique qu’il s’agit d’une affaire interne.

M’Bonet

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. TOLNO

    29 mars 2018 at 11 h 48 min

    Bonjour,
    Vous savez M. BANGOURA la vérité finira toujours par triompher. Vous qui accusez le PR AC mais j’ai une seule question à vous poser:
    Quelle est votre lecture sur le cimetière qu’à choisit Celou pour ses morts?

    En bon Guinéen et épris de paix, vous devriez avoir le courage de dire les choses telles quelles sont et non de tomber dans le mensonge qui est devenu le quotidien du Guinéen.
    Espérant que vous n’allez pas refuser le débat je reste à l’écoute. Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top