Actualités

Kankan : téléphone à l’oreille, un militaire se fait foudroyer

De fortes pluies se sont abattues sur la ville de Kankan et ses environs dans la nuit du vendredi au samedi, 31 mars. Un facteur de refroidissement de la longue canicule qui n’a pas fait que des heureux. Aux environs de 22 h, un militaire de la trentaine, a été tué par  une décharge au camp Soundiata Keita.

Plusieurs témoins interrogés sur place, affirment que la victime : sergent-chef  Moris KENEDY Bangoura communément appelé «  Okocha », était en train de communiquer au téléphone sous un arbre à la devanture des bâtiments du CII (Centre d’Instruction et d’Infanterie) où il a été admis pour une formation. Un geste pourtant déconseillé en de pareilles circonstances.

La dépouille de l’agent en service à Soronkony, non loin de la ville de Kankan, sera acheminée ce samedi, 31 mars dans la préfecture de Boké à des fins d’inhumation.

Il laisse derrière lui, deux enfants et une femme enceinte.

Cet incident mortel survient après celui d’un jeune homme civil foudroyé l’année dernière alors qu’il jouait au ballon dans l’enceinte de l’Ecole Nationale des Instituteurs(ENI) située à une centaine de mètres de ladite garnison militaire.

De Kankan, Mamadi CISSE pour Mosaiqueguinee.com 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top