Actualités

Fête de Pâques à Fria : le père Jean Lamah invite les chrétiens à ne pas « être des chrétiens de Carême».

La semaine sainte a pris fin ce  dimanche 1er avril 2018 avec la messe de Pâques à l’Eglise CHRIST-ROI de Fria.

Les chrétiens de Fria, à l’instar de leurs coreligionnaires du monde entier, ont célébré la fête la plus importante de leur religion.

Par une procession pascale commencée au milieu de la cour de l’Eglise, les baptisés de la veille puis la chorale suivie du Père et de ses servants sont arrivés à 10 heures pour la messe qui coïncide avec la résurrection du CHRIST. « Si le CHRIST mort n’était ressuscité, vaine serait notre foi, à rappelé Père Jean Lamah,.

La fête de Pâques est fondée en partie sur la fête juive Pessah (en français la Pâque). Elle  commémore la libération du peuple juif de l’esclavage qu’il subissait en Égypte, car c’est lors de cette fête que Jésus est censé avoir été ressuscité.

Après les lectures, dans son homélie, le Prêtre a d’abord rappelé le sens de l’événement qui n’est que l’aboutissement de «quarante jours pendant lesquels les chrétiens, dans le jeûne et la prière, cherchent à se convertir, à connaître et à mieux aimer Jésus Christ, à le suivre, à le servir dans son Eglise et dans les prières».

Il a ainsi exhorté chaque nouveau baptisé à «faire grandir et fortifier la foi en Jésus ressuscité» et éviter «d’être des chrétiens de Carême».

Quelques jeunes enfants ont également été baptisés au cours de la cérémonie, les fidèles ont offert des offrandes pendant la messe.

Abdoulaye GV, Fria pour Mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top