A LA UNE

Projet d’école d’excellence des mines à Boké : le ministre Abdoulaye Yéro Baldé doit justifier des montants colossaux (Enquête)

Depuis que le projet de transformation de l’Institut géo-mines de Boké en école d’excellence des mines, a été adopté, validé par le Gouvernement en 2013, d’importants fonds ont été orientés vers la concrétisation de cet ambitieux programme, auquel, le président Alpha Condé, tiendrait, particulièrement, apprend-t-on.

Depuis cette date, d’année en année, une ligne budgétaire affectée à cette cause, a été alimentée, dans les différentes lois de finances, adoptées par le parlement guinéen.

Mosaiqueguinee s’est intéressé à ce projet combien important pour la Guinée et la sous-région ouest-africaine, un projet dont la réalisation intéresse même des entreprises minières implantées dans la région, ainsi que la Banque mondiale.

Des premiers éléments de l’enquête que notre rédaction a initiée autour de ce projet, il apparait clairement que dans les exercices budgétaires de 2016 et de 2017, plus de 9 milliards de francs guinéens pour le premier et un peu plus de 10 milliards de nos francs pour le second, ont été affectés à ce projet. En atteste, la loi de finances 2017.

Selon nos informations, pas la moindre trace de l’affectation effective de ces montants aux responsables de l’institut des mines et géologie de Boké, à l’époque.

Pire, alors que ces montants existent bel et bien dans les documents des lois des finances 2016 et 2017, ils ont été ces montants, purement et simplement gommés du document d’affectation des subventions et investissements, aux institutions d’enseignement supérieures publiques, envoyé par la tutelle.

Pire encore, le budget de cette année 2018, alloué à ce projet d’école d’excellence, soit près de 13 milliards de francs guinéens, tarde toujours à être débloqué.

Le ministre Abdoulaye Yéro Baldé, rechignerait toujours à libérer l’entièreté de ce budget. Pour quelles raisons ? la question reste posée.

En attendant de vous livrer les montants des budgets alloués au projet en 2014 et 2015, il faut dire qu’à date, l’Etat a consacré près de 33 milliards de francs guinéens à la transformation de l’institut de mines et géologie de Boké en école d’excellence.

A date, aucun franc de tous ces montants, n’a été reçu par les bénéficiaires, encore moins dépensé à cet effet.

Nous y reviendrons avec d’amples détails !

Focus mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top