A LA UNE

Sortie de crise: l’alliance républicaine retourne au sein du comité de suivi et demande l’amélioration du code électoral

Comme annoncé précédemment, l’alliance républicaine a été reçue au palais sékhoutoureyah ce mercredi, 04 avril 2018 par le Chef de l’Etat.

C’est le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) qui a conduit la délégation du troisième groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

La rencontre a été sanctionnée par un communiqué final qui a pour point phare le retour de l’alliance républicaine au sein du comité de suivi de l’accord politique. Il mentionne également des revendications de l’UFR concernant quatre communes urbaines et sept communes rurales.

Autre point important, le Président de la République a pris note de la nécessité d’améliorer le code électoral et réévaluer la charte des partis politiques.

Sidya Touré a souligné que le fait de remettre le code électoral dans les dispositions à débattre au sein du comité de suivi le satisfait particulièrement.
Il précise avoir demandé également : « qu’on arrête cette bipolarisation de la vie politique en Guinée. Parce que quand vous êtes complètement contre ou vous êtes complètement pour, il n’y a plus de possibilités d’évolution des partis politiques qui peuvent avoir des sensibilités différentes selon les problèmes ».

Sidya Touré souhaite que les problèmes soient réglés par le comité, tout en disant tenir aux circonscriptions incriminées par sa formation politique.

« Nous n’avons pas renoncé à nos communes pour autant », conclut-il.

Abdourahamane Diallo

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top