A LA UNE

Rencontre Alpha –Cellou : Faux, Me Bocounta n’y a été pour rien, Tibou Kamara seul a tout négocié (Devoir de mémoire)

Depuis la rencontre du 02 avril dernier entre le président Alpha Condé et le chef de file de l’opposition guinéenne, El Hadj Cellou Dalein Diallo, rencontre qui a servi, soit dit en passant, de déclic à des consultations étendues à d’autres entités de la classe politique guinéenne, il a été attribué des rôles surfaits à divers acteurs dans la facilitation de cette rencontre.

Dans la presse et dans l’opinion, il a été répandu notamment qu’un célèbre avocat sénégalais, en l’occurrence Me Bocounta Diallo, grand ami d’Alpha Condé qu’il défendît en 2000 lors du procès intenté contre ce dernier par le régime d’alors –y a joué un grand rôle, que c’est lui qui aurait réuni les deux hommes, et que c’est lui donc qui aurait facilité cette fameuse rencontre.

Faux ! Me Bocounta Diallo, quoique grand ami d’Alpha Condé et connaissant El Hadj Cellou Dalein Diallo, qu’il rencontre souvent à Dakar lorsque celui-ci y séjourne, mais il faut tout net qu’en ce qui est de cette rencontre, il n’y a été que pour peu de choses, pour ne pas dire pour rien.

Le fait de s’être retrouvé sur la photo ayant marqué ladite rencontre en arrière-plan des deux hommes, n’est probablement qu’un fait du hasard.

Certes, Me Bocounta Diallo, séjournait à Conakry au moment de cette rencontre, mais dans un tout autre cadre, certes, de la crise politique en cours dans le pays, il en a parlé avec le président Alpha Condé, certes, il a parlé au téléphone avec El Hadj Cellou Dalein Diallo via Tibou Kamara, mais de là à accréditer la thèse qu’il est pour quelque chose dans la facilitation de cette rencontre, ceci est une contre-vérité.

La vérité est que seul Tibou Kamara y a cru, seul lui y a travaillé assidûment, par conséquent tout le mérite du succès de cette rencontre et de ce qu’elle aura permis comme début de dégel politique dans le pays, lui revient entièrement.

Rendons à César ce qui est à César !

Quant à lui Luis Michel, il faut dire qu’il était en Guinée également au même moment, mais dans un tout autre cadre également, celui relatif à son mandat à la tête du parlement UE-ACP.

Certes, de la crise politique actuelle qui secoue le pays, il en a parlé avec les deux hommes (Alpha Condé et Cellou Dalein), mais il n’a été pour rien dans l’organisation de cette rencontre.

Au-delà, au plan local, il n’y a eu personne, ni de l’Etat ni de la société civile, qui y ait joué un quelconque rôle. Au contraire, bien d’acteurs étatiques et autres, n’y croient guère et n’y étaient point favorables.

En définitive, il n’y a ni médiateur de la république ni Bocounta Diallo, encore moins Kiridi Bangoura, Bouréma Condé ou Tartempion !

Tibou Kamara est le seul artisan de cette rencontre qu’il a construite avec patience et conviction, au gré de plus d’un mois d’allers-retours entre les deux hommes dont il est d’ailleurs proche.

Même le communiqué final ayant sanctionné cette rencontre et qui a été reconduit in extenso à l’issue de l’autre rencontre entre Alpha Condé et une délégation de la majorité présidentielle, c’est encore lui Tibou qui l’a conçu et rédigé entièrement.

Kiridi Bangoura n’en fera que la lecture devant les médias.

A bon entendeur, salut !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top