Actualités

Départ de quelques membres de l’UFC : déclaration de la cellule de communication

La Cellule de Communication de l’Union des Forces du Changement (UFC) a appris avec beaucoup de surprise et d’incompréhension, en marge d’une conférence de presse organisée ce vendredi, 06 mars 2018 à la maison de la presse par d’anciens membres du parti, l’annonce d’une rupture d’alliance politique présumée entre l’UFC et un certain parti politique dénommé le Parti du Progrès et du Changement (PPC).

Elle soutient, comme l’ont d’ailleurs reconnu les intéressés, qu’il n’y a jamais eu à aucun moment, une quelconque alliance politique ni écrite, ni dans les faits entre l’UFC et le PPC encore moins, entre le parti et les concernés Aboubacar Biro Soumah et Abdoul Mazid Bah et autres et qu’en raison de ceci, il ne peut donc s’agir aucunement de divorce ou de rupture dans une alliance qui n’a jamais existé.

La Cellule de Communication précise par contre, qu’il s’agit de simples départs de membres qui avaient volontairement, en tant qu’individus, adhéré au parti à un moment et occupés des fonctions provisoires dans certains organes au sein desquels ils avaient été dûment remplacés depuis plusieurs mois, après constat de leur inefficacité manifeste et de leur absentéisme notoire, conformément aux Statuts et Règlement Intérieur.

La Cellule défend que ces départs annoncés en tintamarre sur le tard est un non-événement et qu’en plus, les allégations mensongères à caractère diffamatoire qui les accompagnent constituent tout simplement une misérable opération de communication destinée à nuire au parti et à son leader.

Elle précise par ailleurs que l’ensemble des décisions qui ont été prises dans le cadre du fonctionnement du parti et de son orientation sur la scène politique ont été faites par les instances compétentes et après consultation de la base et qu’à l’occasion des élections communales de 2018, le parti avait pris en charge, la totalité du budget électoral de tous ses candidats et ce, depuis l’établissement des listes de candidatures, jusqu’aux dépenses de campagne en passant par la caution de candidature et les frais de surveillance des bureaux de vote.

 La Cellule de Communication informe l’opinion publique que l’UFC ne s’est jamais aussi bien portée, depuis le départ des concernés il y a une année pour certains, quelques mois pour d’autres et que la forte dynamique d’adhésion militante et sympathisante amorcée en son sein depuis l’issue du scrutin du 04 février se poursuit. En témoigne l’importance croissante du nombre d’adhérents qui se manifestent au siège du parti à chacune de ses assemblées générales hebdomadaires.

La Cellule de Communication de l’UFC rassure les militants, les sympathisants ainsi que tout le peuple de Guinée de la détermination du parti et de son président à poursuivre sans relâche son noble combat pour l’avènement dans notre pays d’une ère de démocratie, de justice et de progrès socio-économique.

Pour l’avenir de la Guinée, pour le devenir des Guinéens !

Vive l’UFC !
Vive la Guinée

Conakry, le 06 avril 2018
La Cellule de Communication de l’UFC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top