A LA UNE

INIDH : la passation de service reportée à la dernière minute (Exclusif)

C’est ce mardi que  le juriste Alya Diaby, dont l’élection à la tête de l’Institution Nationale Independante des Droits de l’Homme (INIDH) est plutôt controversée, voulait prendre fonction.

Mais il lui faudra attendre encore pour prendre la place de celui qu’il a remplacé dans des conditions pas encore claires.

Le président sortant, Mamadi Kaba, n’y a pas pointé son nez.

Ce n’est seulement le président sortant qui était absent. Sur place, il y avait moins de dix  commissaires présents alors que l’institution en compte au moins 27 vivants.

Pas d’animation, pas de parents comme on en a l’habitude dans les cérémonies de passation de service au sein de l’administration publique guinéenne.

Venu assister à la cérémonie à laquelle il était convié, le Conseiller du Chef de l’Etat chargé des relations avec les Institutions est reparti sans voir le nouveau président installé dans ses nouvelles fonctions.

« La passation de service est reportée à une date ultérieure parce que le président sortant n’est pas venu. Il n’est pas bien portant« , a balancé une dame chargée de  nous faire le compte-rendu.

A noter que le président sortant était encore absent lors du congrès électif au cours duquel Alya Diaby, fraîchement débarqué à la Cour constitutionnelle, a été élu dans des conditions jusque-là contestées par son principal challengeur, et fustigées par de nombreux hommes de droit.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top