A LA UNE

Les boulangers de Guinée, mécontents, menacent d’aller en grève à partir du lundi prochain

Les boulangers de Guinée, réunis au sein d’une puissante fédération forte de plus de quinze mille membres, menacent de cesser toute activité à compter du lundi prochain, 16 avril 2018.

Ils l’ont fait savoir à travers un Avis de grève dont copie a été transmise à Mosaiqueguinee, un avis de grève pris au terme de plusieurs jours de réunions tenues à Conakry.

Par cette action, si elle a lieu, les boulangers de Guinée, entendent dénoncer, selon eux, la mauvaise qualité de farine fabriquée par certaines minoteries de la place, la quantité insuffisante de farine contenue dans les sacs d’une autre minoterie, la surtaxation douanière imposée par l’Etat sur les importations de farine, mais aussi le manque de dialogue entre eux et les usines de farine implantées dans le pays.

En outre, ils réclament enfin l’opérationnalisation des boulangeries modernes promises par le Chef de l’Etat, et déjà acheminées sur Conakry.

Dans l’Avis de grève consulté par notre rédaction, il est indiqué que si rien n’est fait, les boulangers de Guinée déclencheront dans un premier temps une grève de 3 à 4 jours sur toute l’étendue du territoire, avant de décider d’une augmentation du prix du pain.

A suivre !

Focus mosaiqueguinee

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top