A LA UNE

Urgent : des communicants du RPG passent leur première nuit à la prison centrale

Personne ne pouvait imaginer un scénario aussi surprenant pour des communicants du RPG, poursuivis pour propagation de propos haineux et incitant à la violence.

Après avoir été entendus à nouveau à la DPJ, puis déférés devant le tribunal de Kaloum, ils ont été placés sous mandat de dépôt et doivent passer ce mercredi, leur première nuit en prison.

D’après les informations de sources judiciaires confirmées par le président du Balai Citoyen, le plaignant, faut-il le préciser, ces jeunes communicants du RPG, parmi lesquels il faut citer Korbonya Baldé, transfuge de l’UFDG et un seul de ce parti, qui s’est présenté à la DPJ, ont été coffrés mercredi soir à 17h, en attendant leur jugement.

L’évolution de la situation, prouve une nouvelle fois d’après les observateurs, que le Président de la République qu’on soupçonnait interférer dans ce dossier judiciaire, confirme ainsi, sa volonté de laisser la justice librement faire son travail, bien que cela puisse être interprété dans sa famille politique comme un abandon des combattants pour sa cause.

A rappeler que ces jeunes communicants sont poursuivis par une organisation de la société civile pour avoir tenu des propos jugés haineux sur les réseaux sociaux.

Nous y reviendrons !

Focus Mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top