Actualités

Porédaka/Mamou : comment enseignant de langue arabe a réussi à violer son élève de 12 ans

Un enseignant est accusé de viol sur une de ses élèves dans le secteur Soïdè,  relevant de la sous-préfecture de Porédaka, préfecture de Mamou. La victime, âgée de 12 ans, est élève en classe de 6ème année dans une école franco-arabe de la localité.

Le présumé violeur, Oustaz Ibrahima Diogo Diallo, a été pris en pleine action en train d’abuser sexuellement de la jeune fille.

La maman de la victime, constatant que sa fille n’est pas rentrée à la maison à l’heure habituelle, s’est mise à la recherche de cette dernière. Ne l’ayant pas retrouvée dans les parages, elle s’est rendue dans la classe de sa fille pour vérifier. C’est ainsi, contre toute attente, qu’elle surprend l’instituteur couché sur sa fille.

D’après la victime, son maître attend chaque fois que tous les autres élèves rentrent à la maison, pour lui demander de balayer seule la salle de classe. C’est quand il n’ya plus personne que son maitre abuse d’elle.

Selon le rapport médico-légal fourni par le médecin légiste, la fille a effectivement été victime de viol.  « Elle a une défloraison récente et souffre d’une incapacité temporaire de trois (3) mois », pouvait-on lire dans ce rapport.

Oustaz Ibrahima Diogo Diallo aurait reconnu les faits lors de son audition par les agents enquêteurs de la police de Mamou.

C’est le lundi 09 avril dernier qu’il  a été déféré devant le  tribunal de première instance (TPI) de la préfecture. Il a été placé sous mandat de dépôt et conduit à la maison centrale de Mamou, en attendant son jugement.

On apprend aussi que des négociations sont encours à Porédaka, pour amener la famille de la victime à retirer sa plainte, afin de trouver une solution à l’amiable.

Affaire à suivre…

Alpa Mamoudou Barry, Mamou pour Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top