A LA UNE

Bras de fer au PNR : destitué, Bah Fisher convoque une assemblée générale et fait une annonce

Lui qui aurait mené la fronde il y a quelques années, pour pousser vers la porte de sortie l’ancien président du Parti National pour le Renouveau (PNR), Boubacar Barry (Big up) actuel ministre de l’Industrie et des PME, et qui a longtemps occupé la place de ce dernier, fait face de nos jours à des adversaires apparemment coriaces.

Il y a quelques jours, Mamady Balla Camara, Saïdou Doré, Lucien Guilao et Mabinty Camara, tous membres du bureau exécutif, l’ont destitué.

Bah Fisher, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a dirigé une assemblée générale ce samedi 14 avril 2018, non pas au siège du parti, mais dans une concession familiale  à Lambangny. C’était en présence de quelques membres du bureau exécutif. Parmi eux, Bouba Gueye par ailleurs président de l’association Dinguiraye Action.

Il y avait aussi des jeunes du quartier et des conducteurs de moto-taxis mobilisés à cet effet comme beaucoup de leaders en manque de popularité le font pour une question d’image.

Selon Bah Fisher, les quatre qui l’ont destitué avaient été invités à cette assemblée générale au cours de laquelle ils devraient, dit-il, laver le linge sale en famille.

Mais ces derniers auraient simplement choisi de ne pas être présents. Qu’est ce qui se serait passé s’ils venaient à cette rencontre ? « Peut être qu’on allait demander à la presse de nous excuser pour que nous puissions nous voir entre nous pour savoir ce qui ne va pas, comment faire pour rétablir les choses pour que tout rentre dans l’ordre », répond Bah Fisher

« Ces quatre membres du parti se sont retrouvés, ont sorti un document qu’ils ont publié sur les réseaux sociaux. A notre grande surprise, on apprend que je ne préside plus le parti… Jusqu’à preuve du contraire, je reste et je demeure président du parti jusqu’au prochain congrès », a déclaré le président destitué qui ajoute qu’il y a des règles qu’il faut respecter.

S’agissant de la mise en place d’une commission de discipline, Bah Fisher déclare : « La commission de discipline qui sera mise en place va les convier  pour les entendre ». Il a aussi rappelé que les sanctions applicables sont : la suspension, l’exclusion et la radiation.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top