Actualités

Les boulangers à sekhoutoureya : la cour du monarque, le chantre des décisions

Il est désormais établi et cela se passe de commentaires,  que sekhoutoureya est  le chantre de toutes les  décisions, et que c’est désormais là-bas que tout le monde souhaite évoquer, devant le grand monarque, le propriétaire des lieux,  ses préoccupations.  Même des couples pour des incompatibilités d’humeurs dans leurs  foyers sont tentés d’emprunter le même chemin qui mène toujours à la gloire, car ils trouvent un  chef admiratif pour  l’exercice.

La présidence  est donc  devenue un endroit ordinaire de belle balade, qui ressemble à l’Agora  à l’époque de la Grèce antique, où le monarque assis devant ses disciples, s’autorisent à recevoir toutes les réclamations et recréations de toutes sortes.

Cet exercice qui a marqué son temps, des siècles après, est en passe d’être ressuscité en Guinée avec un Président, qui se veut être le centre des déclics, sans le réussir  malheureusement.  Au contraire, son attitude pourfend une certaine gestion administrative, affaiblit ses plus grands commis, et contribue hélas, à créer des  héros, qui n’ont d’égal que lui et qui lui imposent leurs diktats.

Après le syndicaliste Aboubacar Soumah, l’opposition  et qui encore, parce que la mémoire n’est pas fidèle à rappeler le balaie incessant, c’est aussi  les boulangers qui menacent d’aller en grève, qui ont exigé  eux-aussi et ont réussi à le rencontrer. Un véritable  bazar spectaculaire  répugnant qui n’a de mérite  que dans le régale.

Tout le monde se précipite désormais aux portillons de la grande cour. Le plus souvent, on n’a pas besoin de fournir assez d’efforts. Un petit bruit, et une fausse alerte de troubles à l’ordre public avec la bénédiction des courtisans susceptibles et suspects, suffisent pour bénéficier de la bienveillance du grand chef soumis à cause de son laxisme et de son manque d’autorité à sonner la fin de la plaisanterie.

Vivement une forme  de gouvernance aux marches  d’escaliers pyramidale.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top