Actualités

Université de Kindia : les cours perturbés ce matin par les enseignants

Rien ne va plus entre les enseignants de l’université de Kindia  et le recteur de ladite institution d’enseignement supérieure. Les cours ont été perturbés ce lundi matin. Les principaux auteurs de la manifestation qui sont les enseignants,  accusent Dr Jacques Kourouma de mauvaise gestion, a constaté le correspondant régional de mosaiqueguinee.com

Rencontré, Mohamed Kaba secrétaire général du bureau Syndical de cette université, évoque les raisons de cette grogne.

« Le bus des étudiants ne circule plus alors qu’il est acheté dans l’intention de faciliter la circulation des étudiants. Depuis plus de 4 mois, ce bus n’est pas opérationnel et aucun effort n’est fait pour satisfaire les étudiants. Il y a une vingtaine de professeurs qui ont été injustement démis de leurs fonctions, tout simplement parce qu’ils ne conjuguent pas le même verbe avec le recteur. Ces gens-là sont remplacés par des licenciés qui n’ont aucune compétence.  Autres problèmes, nous constatons dans cette université, la promotion de la médiocrité. On ne fait aucun effort pour donner une formation de qualité aux étudiants. Avant, il y avait un contrat qui liait l’université et nous et  le centre hospitalo-universitaire dans le cadre de la prise en charge sanitaire. Aujourd’hui, tout étudiant qui tombe maladie est obligé de se prendre en charge. Cette année seulement, on a perdu 5 étudiants par manque de prise en charge », dénonce-t-il.

Daouda Soumah, professeur de Droit nous a confié qu’il a été muté au centre universitaire de Labé sans son consentement.  Selon lui, cette mutation s’explique par sa participation au mouvement syndical.

« J’ai été injustement et illégalement muté à l’université de Labé, alors qu’au même moment, j’étais dans le mouvement syndical, je défendais le protocole signé entre le rectorat et les travailleurs. Après le conseil de l’université, le Recteur a déclaré haut et fort, qu’il n’est pas prêt à exécuter ce protocole », a-t-il expliqué.

Les étudiants quant à eux, demandent aux protagonistes de privilégier le dialogue pour une sortie de crise.

«  Le plus impacté, c’est nous les étudiants. Depuis le matin on chôme. Nous, nous demandons l’entente entre eux pour notre formation », a-t-il souhaité.

Le Recteur, Dr Jacques Kourouma a refusé  de se prêter aux questions des journalistes.

Nous y reviendrons

 Siba oupouvogui correspondant régional mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top