A LA UNE

Organisation mondiale des douanes : ouverture de la 23ème conférence des DG de l’Afrique de l’Ouest et du Centre 

La 23 ème conférence des Directeurs généraux de l’Organisation Mondiale des Douanes de l’Afrique de l’Ouest et du Centre a été lancée  ce mercredi,  25 avril 2018 à Conakry. Cette conférence régionale fait suite à la réunion du comité des experts de l’OMD de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, qui a présidé cette conférence en présence d’autres membres du gouvernement guinéen, a dit toute sa satisfaction de voir les administrations douanières d’emprunter la voie de la modernisation.

Dans son allocution, le Directeur Général de la Douane guinéenne, le Général Toumany Sangaré, a souligné la particularité de cette 23ème conférence.

« Elle marque l’achèvement du plan stratégique régional 2013-2017 et l’adoption de celui de 2018-2022.

Ce plan devra permettre à notre communauté et à chacune des administrations douanières membres, de répondre aux nombreux défis auxquels elles sont confrontées, notamment ceux portant sur la facilitation des échanges, le management stratégique, la gestion des ressources humaines et la sécurité de l’environnement commercial », affirme-t-il.

Kunyo Mukria, Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale des Douanes, a salué l’engagement des administrations douanières à faire en sorte que cette rencontre aboutisse à de bonnes conclusions.

Pour sa part, Da Pierre Alphonse, vice-président de l’OMD de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, a rappelé la nécessité pour les administrations douanières d’ajuster leur priorité pour répondre aux défis auxquels elles sont confrontées.

« Dans un environnement si incertain et de plus en plus gagné par l’insécurité, les administrations douanières doivent plus que jamais ajuster  leur priorité de manière à répondre favorablement et efficacement à tous les défis, notamment de protection de la société, de mobilisation des ressources et de facilitation du commerce. Nos administrations douanières doivent donc de plus en plus s’engager pour un climat des affaires plus juste, sécurisé, gage de développement économique durable », exhorte-t-il.

Cette conférence des directeurs généraux prendra fin  le 27  avril.

Abdourahmane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top