A LA UNE

Réunion du comité de suivi de l’accord du 12 octobre : pas de solution, la CENI va être convoquée au parlement

Les rencontres au sein du comité de suivi se sont poursuivies ce lundi, 30 avril 2018.  Au sortir de cette 22 ème session,  Aliou Condé de l’UFDG souligne qu’à date il n’y a aucune solution de sortie de crise.

« Le comité de réflexion n’a pas à ce jour proposé une solution de sortie de crise. Il y a des propositions, mais il faudrait que le comité de suivi ait une proposition qui soit la proposition de tout le monde.

Pour le fichier électoral, nous avons décidé entre groupes parlementaires de se retrouver mercredi à l’assemblée pour discuter et inviter la CENI pour voir ce qui pourrait être faisable.  Il en est de même pour la loi sur la CENI. A date, il n’y a pas une solution de sortie de crise », affirme-t-il.

Lansana Komara, représentant du RPG Arc-en-ciel, a écarté toute idée de blocage. Il indique  que des propositions sont faites, sans pour autant en donner le moindre détail. « Il n’y a aucun point de blocage. Chaque partie a fait des propositions que le comité de suivi va examiner et va nous faire d’autres propositions à examiner vendredi », soutient-il.

L’alliance républicaine, représentée par Dr Deen Touré, parle d’une bonne évolution sur certains sujets. « Il y a une bonne évolution concernant les différends électoraux, le fichier électoral, nous devons encore nous prononcer dans notre état-major politique et en parler avec la CENI pour donner une idée finale. Nous ne cherchons pas une solution contre une autre. Nous cherchons une solution pour tout le monde », dit-il.

Le comité de suivi est appelé à se réunir vendredi pour présenter un projet de solution, après les travaux prévus mercredi et jeudi.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top