Actualités

Affaire Bolloré : cité, le président guinéen menace de porter plainte

La mise en examen de l’homme d’affaire Vincent Bolloré, pour corruption d’agents publics étrangers continue encore de susciter des réactions.

Lors de la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse ce jeudi, 03 mai 2018, le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, s’est prononcé la première fois sur cette affaire.

Accusé de « donner » une concession portuaire à son ami Vincent Bolloré qui l’avait aidé à faire sa campagne pour accéder au pouvoir, le Président de la République a laissé entendre qu’il va intenter une action de justice.

« Je vais porter plainte en France pour dénonciation calomnieuse », menace Alpha Condé.

Cette affaire qui épingle le milliardaire français remonte en 2011, lorsque le breton s’est vu accordé le terminal à conteneur du port autonome de Conakry, retiré dans les mains de Neco Trans, une société française.  Alpha Condé aurait récompensé ainsi son ami qui l’avait aidé dans sa campagne présidentielle.

Abdourahmane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top