A LA UNE

Annulation de la plainte contre les opposants : un nouveau front au sommet de l’Etat entre Tibou et Cheick Sacko

L’annonce de l’annulation de la plainte contre des opposants au régime actuel par Alpha Condé,  a suscité de l’émoi au sein de l’opinion nationale et livré les autorités du pays  à la vindicte dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Le ministère  de la justice qui a vu son indépendance ainsi voler en éclat et sa crédibilité se dissiper, n’a pas tardé de réagir pour remettre les pendules à l’heure.

Après avoir expliqué que la procédure reste maintenue et qu’elle ne peut être annulée par qui que ce soit, le ministre de la justice a par contre déploré la manipulation du dossier par ceux qu’il appelle des apprentis sorciers d’après lui, sont dans tous les camps.

« Faites attention à ces apprentis sorciers qui sont dans ce pays, que ce soit dans la majorité présidentielle, que ce soit dans l’opposition. Ils sont dans tous les camps. Ces gens sont là pour manipuler et la justice, et la presse », a regretté Cheick Sacko chez nos confrères d’Africaguinee.com.

Ces manipulateurs dans les médias, d’après le garde des sceaux, est un conseiller du Président

« Le Conseiller du Président, je ne dirais pas son nom, vous savez, il manipule beaucoup de journalistes ici, il dit qu’il a contacté le Président Cellou et Alpha Condé, ce sont des histoires », déploré-t-il.

Nul doute que la description faite par Cheick Sacko est celle à peine voilée du  conseiller personnel du Chef de l’Etat, en l’occurrence,  Tibou Kamara.

Décidément, l’entourage du Président Alpha Condé est un champ de batailles où on se permet tout dans le but d’avoir certainement  un positionnement meilleur ou se régler les comptes.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top