A LA UNE

Formation continue des femmes journalistes : l’APAC signe une convention avec le CIRD

La célébration de la journée internationale de la liberté de la presse en Guinée cette année, aura été marquée aussi par la signature d’une convention sur le renforcement  des capacités des femmes journalistes. Cette convention, dont peuvent se réjouir les femmes journalistes, est signée entre  l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) et  le Centre International de Recherche et de Documentation (CIRD).

C’est l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication ISIC de Kountia qui a abrité cet événement, le 03 mai 2018, en présence  des responsables et de certains étudiants dudit Institut.

« Lors d’un forum organisé par l’APAC sur les questions liées  à la responsabilité des femmes journalistes dans les différents organes, il était convenu que les femmes journalistes manquaient de niveau et de formation. D’où cette idée de signer cette convention  aujourd’hui qui était une des recommandations énumérées lors de ce forum tenu depuis l’année passée», a expliqué Asmaou Barry, président de l’APAC.

Selon le chargé des programmes du CIRD, la signature  de cette convention est le résultat d’un long processus d’échanges. 

« Nous allons faire un accompagnement en faveur des femmes journalistes membres de l’APAC sur le plan de la formation continue, en renforçant leur capacité pour qu’elles aient un bagage conséquent pour pratiquer ce métier mais aussi  soutenir les projets qu’elles vont monter», a-t-il précisé.

Le but visé en signant cette convention, selon ces deux structures,  c’est d’œuvrer  pour une meilleure formation des femmes journalistes.

Aissata Barry

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top