A LA UNE

Mamou : les boulangers decident de ne plus produire du pain les vendredis

Les boulangers évoluant dans la préfecture de Mamou avaient menacé de s’offrir un jour de repos. Ce vendredi 04 mai 2018, ils ont mis cette menace à exécution. Au grand dam des citoyens, habitués à prendre leur café chaque matin avant de sortir de la maison, aucune niche de pain n’a été vendue à Mamou ce matin.

Ces derniers devraient d’ailleurs s’habituer à cette nouvelle donne.  Parce qu’à en croire le président de l’union régionale des boulangers et pâtissiers de Mamou, à l’avenir, tous les vendredis seront consacrés exclusivement aux entretiens internes.

«Cette décision a été prise lors de la récente rencontre à Conakry, entre l’union nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée, des chefs d’entreprises et les autorités.  Au cours de cette réunion, il avait été décidé que chaque partie joue  pleinement son rôle. Ainsi donc, pour ce qui concerne les boulangers, nous avons décidé de trouver un jour de repos pour nous permettre de veiller sur l’hygiène de nos lieux de travail, mais aussi permettre à certains d’entre nous de se reposer. Parce que ce travail demande beaucoup de force physique», justifie Maitre Amadou Bhoye Baldé.

Interrogés, certains citoyens de la ville disent ne pas comprendre cette décision des boulangers. «En Guinée, le pain est l’aliment le plus consommé après le riz. Donc, je ne comprends pas leur décision. Dire que les vendredis ils ne vont pas produire du pain,  c’est pour faire du tort aux citoyens à quelques jours du début du mois de ramadan», déplore Amadou Sow.

«Cette décision des boulangers est irréfléchie. S’ils veulent se reposer,  ils peuvent le faire la  journée parce que c’est pendant la nuit qu’ils travaillent», propose Fatoumata Bah.

En attendant la réaction des autorités de la région, le président de l’union régionale des boulangers et pâtissiers de Mamou promet de sanctionner tout boulanger qui ne se soumettrait pas à la nouvelle décision.

Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top