Actualités

Alpha Condé à la conférence des DAAF : « Les DAAF pour l’essentiel, ne m’ont pas déçu »

L’association des jeunes acteurs du changement qui regroupe les  518 jeunes DAAF (Directeurs des Affaires Administratives et Financières) recrutés à la fonction publique, il y a cinq ans,  était en conférence-débat ce samedi, 05 mai 2018.

Ces jeunes évoluant dans le domaine financier ont choisi le thème : « Impact de la corruption sur le développement en Guinée », pour leurs premières festivités.

Le Président de la République est venu rehausser de sa présence cette activité, avec plusieurs membres du gouvernement et représentants d’institutions.

Dans son discours, Alpha Condé a tout d’abord souligné la difficulté d’endiguer le phénomène de corruption.

« La corruption a gangrené même la population guinéenne. Les gens volent et redistribuent. On a habitué les populations à tendre la main. Donc la lutte contre la corruption n’est pas facile. Il n’y a pas de corrompu, sans corrupteur. Notre grand problème, c’est notre faiblesse au plan des ressources humaines », a-t-il regretté.

Le Chef de l’Etat ajoute toutefois avoir confiance aux jeunes directeurs des affaires administratives et financières.

«  Pour le moment nous pouvons dire que les DAAF pour l’essentiel, ne m’ont pas déçu. En tout cas, les jeunes DAAF ont montré qu’on peut leur faire confiance. Je leur demande par conséquent de n’avoir peur de personne. Faites votre travail », les encourage-t-il.

En réaction, Mohamed Lamine Traoré, président des jeunes acteurs pour le changement, promet que leur accompagnement du chef de l’Etat sera sans faille.

<< Nous nous engageons à soutenir les efforts du gouvernement de conduire le train à bon port, à travers la promotion de la bonne gouvernance et la lutte sans relâche contre la corruption. Compte tenu de la confiance que vous avez bien voulu placer en nous, je puis vous rassurer que les jeunes acteurs pour le changement sont plus que jamais résolument engagés à poursuivre et à intensifier leur investissement pour relever les nombreux défis auxquels le pays est confronté >>, promet-il.

Le Président Alpha Condé estime que ceux qui parlent de corruption sont les plus corrompus. Et que pour lutter contre ce fléau au sein de l’administration, il faut l’informatisation des différents services.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top