Actualités

Kouroussa/ fin de la fête de la mare de Koumana : zoom sur les péripéties d’une journée dans le Hamana

Des milliers de personnes ont bravé un soleil de plomb, pour participer à la fête de la mare «Nantamba», dans le village de Koumana, sur la nationale Kankan-Kouroussa. Une association de ressortissants basés dans la capitale Conakry, a offert un nouveau centre d’accueil à usage polyvalent aux habitants de Koumana.

L’édifice a été inauguré par le préfet de Kouroussa. Sur la place publique du village, des artistes se sont relayés pour égailler les mélomanes, en « Doundoumba », ou la danse des hommes forts, soutenue par la musique folklorique.

Pendant ce temps, des milliers de pécheurs et curieux avaient encerclé la mare « Nantamba », jalousement gardée par les familles Kourouma.

Comme par le passé, ces derniers ont livré des rituels avant de lancer le barbotage tant attendu. Sur le site de « Nantamba », plus un seul arbre, des tonnes de terres boueuses emplissent progressivement le lit de la mare. Malgré tout, Docteur Sékou Kaba, le représentant du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en même temps recteur de l’université Julius Nyerere, croit à un lendemain meilleur. «Pour moi, c’est d’abord, une immense joie, de voir ce patrimoine culturel transcender des siècles. Sa réhabilitation comme pour tant d’autres cours d’eau du pays s’inscrit en droite ligne du projet de société du Pr Alpha Condé », dit-il.

 Dores et déjà, l’association pour le rassemblement et le développement de Koumana (ARDK), initiatrice de l’évènement, tente d’explorer une solution bipolaire pour écarter la menace. «L’année dernière, nous avions planté plus de mille plants sur le site de cette mare, mais malheureusement, tout a disparu », a entamé Nagnouma Faro, présidente  de l’association.

«Nous avons déjà posé le problème auprès des spécialistes du ministère de l’environnement et des eaux et forêts. Nous allons également,nous allons responsabiliser des personnes dans le village pour surveiller les plants », a conclu la cheffe de cabinet du ministère délégué au budget.

Pour boucler la fête en apothéose, un match de football opposant l’équipe des ressortissants  à celle des résidents s’est soldé sur le score d’un (1-0), en faveur des ressortissants.

De retour de Koumana ,Mamadi CISSE pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top