Actualités

Arrestation du syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara : le préfet de Boké donne sa version

Le Secrétaire Général de l’Union Générale des Travailleurs de Guinée (Ugtg), Aboubacar Sidiki Mara, a été arrêté dimanche dans sa chambre d’hôtel à Boké, où il était parti pour une mission.

Invité dans l’émission les «Grandes Gueules» de la radio Espace Fm, au lendemain de cette arrestation, le préfet de Boké, Aboubacar N’Bop Camara, a donné sa version des faits.

«Il n’a pas écrit à la direction. Quand j’ai appris que M.Mara était là, je suis venu lui dire qu’il ne pouvait pas être dans ma préfecture sans un ordre de mission. Il m’a dit qu’il est venu avec un ordre de mission et qu’il a rencontré mon Secrétaire Général. Donc, je lui ai dit de me le présenter. Comme il ne l’avait pas sur lui, il est réparti»,  a t-il entamé.

Poursuivant, il a accusé le syndicaliste de vouloir pousser les travailleurs de la Société Minière de Boké (SMB) à la révolte.

«La direction de la SMB m’a dit  que M. Mara est en train de dire aux travailleurs qu’il allait les payer à huit millions de francs guinéens. S’il dit qu’il va payer ces travailleurs à huit millions, alors qu’il n’est pas l’employeur, c’est une sorte de perturbation de l’ordre public», a t-il martelé.

Car dit-il, dans toutes les sociétés, ce sont les directions qui sont chargées de mettre les syndicats en place.

Il affirme avoir demandé à Sidiki Mara de rentrer à Conakry au nom de la paix et de la quiétude sociale, pour revenir après avec de nouvelles dispositions. «Mais cela n’a pas été fait», a déploré le préfet.

A rappeler que le syndicaliste a été finalement transféré à l’Eco 3 de Matam où il a passé la nuit dernière en garde-à-vue.

Marly Sall

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. kante

    7 mai 2018 at 15 h 56 min

    Tu est un vrai apatrapatrides, au lieu d’accuser mara tu devrais interrogé fadi wazni le pdg ums,fadi à dit à la RTG que le moyen payer sur le site est de 7500000 fg, les chinois nous disait en 2015 la même chose, le journaliste de guineematin à boké est témoin quant il est partie questionné un chinois il a dit la même chose, vous êtes de boire nos sang mais dieu ne dort. Aucune des lois n’es respecter dans cette mine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top