Actualités

Mairie de Kankan : le RPG dans l’incapacité de désigner son maire

Depuis la fin des élections communales, le parti au pouvoir, est dans l’incapacité de désigner un maire consensuel pour  la commune urbaine de Kankan, ce, malgré l’implication du Président de la République.

Cette situation serait symptomatique de l’implication injuste de certains membres du bureau exécutif régional du parti de ce côté.

Selon une source proche du RPG, jointe au téléphone par la rédaction de mosaiqueguinee.com, ce mardi, 08 mai 2018, ce sont des membres influents du bureau exécutif régional du parti qui sont opposés à toute élection du plus favori des candidats au poste de maire et qui se trouve être Dr Maureau Sidibé.

« Après les élections, le RPG a eu 29 conseillers, puisque nous avons la majorité, il était alors question de trouver un consensus pour désigner le maire et ses 4 vice-maires, ce devoir légal revenait aux conseillers. Alors il a été demandé de passer par un consensus où ceux qui sont candidats au poste de maires devaient se retrouver pour choisir un chef. Il y a eu six candidats qui ne se sont pas entendus. Et finalement, il fallait passer par un vote. Mais il se trouve qu’il y a un candidat qui avait la majorité des conseillers et ce candidat c’était Dr Maureau Sidibé à cause de sa rigueur et de sa probité morale . Mais, à la surprise générale, ce sont des membres du bureau exécutif régional qui demandent aux autres candidats de refuser la voie des élections sachant que Maureau allait les remporter. Et même ce lundi, 07 mai 2018, les mêmes responsables avaient convoqué les membres du comité de base. A cet effet, la majorité de ces membres aussi a accordé sa voix au même Maureau. Et puisqu’il est toujours soutenu, ils ont encore refusé de publier  ces résultats.  Maintenant, ils disent que ce sont eux qui vont choisir à la place des conseillers, chose qui n’est pas normale », nous a-t-elle expliqué.

La même source révèle que: «la majeure partie des conseillers aurait décidé de garder leur position qui porte sur le choix de Maureau Sidibé jusqu’au bout ».

S’agissant des responsables de cette magouille, beaucoup de conseillers rencontrés dans cette affaire accusent  Salimou Tounkara, Kolofon Mory Diakité et Talibé Dabo tous membres du bureau exécutif régional, de s’être opposés au choix porté sur la personne de Maureau Sidibé.

Déjà, dès au début de ce contentieux, le Président de la République avait aussitôt dépêché Nantou Chérif en vue de trouver une issue heureuse à cette crise. Mais malheureusement, sa proposition ne sera pas acceptée par les membres du bureau.

En tout état de cause, ce bras de fer qui oppose les  conseillers de cette même classe politique, pourrait nuire à la crédibilité de ce parti, où la crise de confiance plane désormais.

Affaire à suivre.

Alhassaner Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top