Actualités

Kaporo/Ratoma : plusieurs buvettes et lieux de vente déguerpis par des gendarmes

Très tôt ce mercredi, 09 mai 2018 aux environs de 05h du matin, des gendarmes ont investi le pont Kaporo secteur 3 et ont déguerpi les boutiques, les gargotes et les lieux de vente de la bière se trouvant sur cet endroit.

Selon nos informations sur place, ce lieu appartient à un homme d’affaires guinéen du nom de Sheck Sadibou Saada Kan.

Les victimes qui disent être surprises de cet acte, déclarent avoir tout perdu dans ce déguerpissement. Selon certains d’entre elles, le lundi dernier elles sont parties à la rencontre des autorités de la mairie de Ratoma, mais personne ne les ont informées d’un déguerpissement.

Rencontré à son domicile pour en savoir davantage, le chef de quartier de Kaporo centre, Alseny Chaoui Soumah a confirmé que le domaine appartient bel et bien à l’opérateur économique Sheck Sadibou Saada Kan. D’après des documents qu’il nous a fournis, la dernière lettre d’information que celui-ci a adressée aux occupants leur demandant de quitter son domaine en l’espace de 72 heures, date du 26 avril 2018.

Selon lui, tous les occupants de cette zone avaient été convoqués devant le conseil de quartier pour en être informés. Mais que ceux-ci ont simplement fait de la sourde oreille.

Il s’est en revanche félicité du déguerpissement.

« Ce lieu est devenu un lieu où il ne fait pas bon vivre et ce qui s’y passe est inacceptable. Il y a même des chambres de passage là-bas. Les buvettes y poussent comme des champignons. Je salue très sincèrement cette initiative de déguerpissement, car cette partie est un point noir plus dangereux que la Colombie », a déclaré le chef de quartier Alseny Chaoui Soumah.

D’après des témoins, plusieurs biens ont été détruits suite à ce déguerpissement.

Des jeunes surexcités du quartier qui protestaient contre disent-ils le déguerpissement de leurs lieux de consommation d’alcool, avaient fini par barrer la route et empêcher toute circulation d’engins.

Mamadou Sagnane 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top