Actualités

Affaire Aboubacar Sidiki Mara : le SLECG dénonce sa détention et projette une réunion d’urgence (Aboubacar Soumah)

L’arrestation d’Aboubacar Sidiki Mara, secrétaire général adjoint de l’Union Générale des Travailleurs de Guinée (UGTG), suscite beaucoup de débats dans le milieu syndical guinéen.

Pour le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), la poursuite du secrétaire général adjoint de l’UGTG constitue une violation flagrante des libertés syndicales.

« C’est une violation flagrante des libertés syndicales et des droits syndicaux par le gouvernement. Le gouvernement n’a aucun droit d’arrêter un syndicaliste », précise son secrétaire général, au cours de l’émission, Espace première de la radio Espace FM de ce mercredi 2018.

Il nous confie également que sa structure (SLECG) entend se réunir d’urgence pour définir la conduite à tenir face ce qu’il appelle : la violation des libertés syndicales.

L’on ignore quelle décision découlera de cette réunion. Pendant ce temps, le secrétaire général adjoint de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guinée).

Pour rappel, Aboubacar Sidiki Mara  avait été arrêté à Boké en plein exercice de ses fonctions syndicales puis déferré à Conakry où il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Il séjourne depuis lors à la maison centrale de Conakry à l’attente de son procès.

Alhassane Fofana 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top