A LA UNE

Retrait de l’opposition du comité de suivi : Dr Koureissy Condé appelle à privilégier le dialogue

Après la rencontre du Président de la République et le chef de file de l’opposition, le comité de suivi a repris ses activités. Mais depuis quelques jours, l’opposition ne cesse de dénoncer le manque de volonté du pouvoir d’accéder à ses revendications. C’est pourquoi elle vient de décider de son retrait de ce comité tout en projetant des manifestations de rue qui commenceront le lundi prochain avec la journée ville morte.

Le président de la Convention des Acteurs Non Étatiques de Guinée  (CANEG) invite ainsi les partis politiques de l’opposition et de la mouvance à promouvoir l’esprit de dialogue. C’était ce vendredi, 11 mai 2018, au cours d’un entretien accordé à quelques journalistes à son siège, situé dans la commune de Ratoma.

« Se retirer du comité de suivi ne me paraît pas très adroit et avisé. J’ai toujours souhaité qu’avant les rencontres entre le chef de file de l’opposition et le Président de la République, qu’il y ait des discussions techniques préalables à la rencontre au sommet », a-t-il indiqué.

C’est pourquoi l’acteur de la société civile demande aux différents acteurs de promouvoir le dialogue qui est l’unique moyen d’évacuation des malentendus entre les individus ou les groupes sociaux.

« Je ne pense pas que le retrait systématique, pure et simple de l’opposition dans ce comité soit la solution. Le dialogue doit être permanent. Il faut prendre la société civile à témoin. Il faut continuer à persévérer dans le sens du dialogue et de la bonne volonté », a ajouté Kouréissy Condé dans son intervention.

Toujours dans cet entretien, Dr Koureissy a aussi invité le gouvernement à faire  preuve d’ouverture et de hauteur lors de ce dialogue qui est en passe de se rompre

Marly Sall

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top