A LA UNE

Usine de Fria : démarrage des opérations de production

Aux arrêts depuis plus de 6 ans, l’usine de Friguia à démarré ce vendredi, 11 mai 2018, le circuit de la production de l’alumine, nous a confié sur place un travailleur du groupe énergétique ayant requis l’anonymat .

« Depuis quelques jours, tout le monde est à pied d’œuvre, des carrières, au groupe énergétique en passant par la fabrication pour le redémarrage du processus de production via le procédé maison que vous connaissez tous, le procédé Bayer. Celui-ci permet
donc la transformation de la bauxite en alumine. C’est le fruit de ce procédé qui sera acheminé au port autonome de Conakry pour les usines de Nikolaev sises en Russie. En ce qui concerne Friguia, au niveau du groupe énergétique,  nous sommes heureux de constater que les chaudières tiennent afin de pouvoir pourvoir les installations en énergies nécessaires pour le besoin de la production. Et ces énergies sont essentiellement composées du courant, de la vapeur, l’eau et de l’air comprimé. Au niveau de la Fab, ça se passe là aussi également très bien »,
nous a expliqué ce travailleur visiblement satisfait.

A travers ce procédé chimique, la bauxite est broyée puis mélangée à la soude à haute température et sous pression. La liqueur obtenue, l’aluminate de sodium est débarrassé de ses impuretés, puis diluée et refroidie, ce qui provoque la précipitation d’oxyde d’aluminium hydraté. Celui-ci est alors calciné pour obtenir l’alumine destinée à la production d’aluminium.

En attendant sa réouverture officielle dans les semaines à  venir, les travailleurs de la raffinerie, les citoyens de Fria affichent leur optimisme de voir la ville retrouver son ancien souffle.

Nous y reviendrons

De Fria, Abdoulaye GV, pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top