A LA UNE

Mouctar Diallo à la journée du paysan : «Nous sommes d’une opposition positive »

Après une participation remarquable aux dernières élections législatives dont il est sorti avec plusieurs conseillers dans de nombreuses circonscriptions électorales, Mouctar Diallo réapparaît à Nzérékoré à l’occasion de la journée du paysan.

Cette apparition du jeune opposant aux côtés du Président de la République pendant que ses collègues de l’opposition dite radicale renouent à Conakry avec les manifestations contre le régime, fait du bruit dans plusieurs milieux.

Chacun y va de son commentaire mais l’intéressé se réclame d’une opposition «positive» qui critique et apprécie quand c’est nécessaire.

Mieux, justifie-t-il, c’est une invitation pour une cause d’intérêt national.  Dans une interview accordée à Djigui FM, Mouctar Diallo tente de  lever l’équivoque.

Lisez !!!

Les raisons de sa présence à N’zérékoré

Je suis là sur invitation du gouvernement pour participer à la célébration de la journée du paysan en tant qu’acteur politique et en tant que Guinéen. C’est un plaisir pour nous d’être dans une dynamique de développement, d’appuyer, féliciter et soutenir les initiatives allant dans le sens du développement du monde rural. C’est pour ces raisons que je suis là.

Une présence qui fait autant de bruit au sein de l’opinion.

Je me pose bien de questions, mais je pense bien que c’est naturel d’être là pour participer à une activité d’intérêt national. Nous avons vu des actions concrètes qui sont posées par le président de la République pour appuyer le secteur qui se développe aujourd’hui. Nous savons que 75% des guinéens sont concernés par ce secteur.

Qui soutient ce secteur là, soutient la Guinée. Donc je ne comprends pas les raisons qui amènent les gens à polémiquer autour de la présence des NFD.

C’est vrai, nous sommes de l’opposition, mais nous sommes une opposition positive. (…) Nous somme là et nous assumons entièrement notre présence.

Les perspectives après cette journée !

Les perspectives sont intéressantes. La politique menée par le gouvernement aujourd’hui, a permis l’amélioration de l’accès à des intrants de qualité. Cela a augmenté la capacité de production des paysans. Nous avons vu beaucoup de dispositifs mis en place qui tendent à transformer l’agriculture et à sa mécanisation.

Interview réalisée par ML  Cissé pour Djigui FM et décryptée par Sagnane pour Mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top