A LA UNE

Albert Damantang Camara : le SLECG envisage une grève pour exiger son départ

Depuis l’annonce de la ténue d’un  congrès par le SLECG version Souleymane Sy Savané,  le nouveau bureau exécutif national de ce syndicat, dirigé par Aboubacar Soumah, ne cesse de durcir le ton vis-à-vis de certains membres du gouvernement, qu’il accuse de tirer les ficelles.

Lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce mardi 15 mai 2018 à son siège à Dixinn, le SLECG, après avoir dénoncé les ingérences répétées du gouvernement dans les affaires syndicales, menace désormais de demander le départ  du ministre en charge du travail, Albert Damantang Camara.

«Si le congrès (prévu par la version Sy Savané Ndlr) se tient sous le label SLECG ce mercredi, dès le lundi prochain, nous allons automatiquement déclencher une grève sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi, nous allons demander le départ d’Albert Damantang Camara parce que c’est lui qui est responsable de tout ça… Il est en train de prendre des décisions  qui sont de nature à compromettre la paix et la quiétude sociale.  Nous allons lui montrer que nous sommes déterminés à nous  battre  pour faire prévaloir les libertés syndicales et les droits syndicaux, qui sont piétinés par ce gouvernement», menace Aboubacar Soumah

De nombreux enseignants ont répondu à l’appel d’Aboubacar Soumah en venant assister à cette assemblée générale. Ils ont exprimé leur adhésion à la démarche de leur bureau exécutif.

Alhassane Fofana 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top