Actualités

Signature d’une convention minière : la Guinée a désormais 9 projets de transformation locale de la bauxite

Le gouvernement guinéen, représenté par les ministres en charge du Budget et des Mines,  a procédé lundi, à la signature d’une convention minière avec la Société de Bauxite de Guinée (SBG).

Le projet prévoit dans la préfecture de Kindia, une raffinerie d’une capacité initiale estimée à 1,6 millions de tonnes par an, la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite de huit millions de tonnes dont cinq millions à transformer sur place.

1 milliard quatre cents millions de dollars américains d’investissement, 1.803 emplois directs et plus de 6 mille emplois indirects pendant la phase de construction, plus de 10 mille emplois lors de la phase d’exploitation, sont quelques chiffres de ce projet.

Dans la phase d’exploitation, en plus des taxes liées à l’importation et à l’exportation et les autres taxes reversées aux communautés, ce projet va générer environ 72 millions de dollars en termes de taxes annuelles destinées à l’Etat guinéen. «C’est donc pour nous un projet très important», a déclaré le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya.

Le volet transformation locale de la bauxite de ce projet, a été salué par le ministre des Mines et de la Géologie, qui révèle par ailleurs que la SBG fait partie désormais des 9 projets ayant prévu cette transformation locale de la bauxite en alumine.

«Je les remercie au nom du gouvernement et du Président de la République, le Prof. Alpha Condé pour avoir choisi d’aller directement à la transformation de la bauxite en alumine. La transformation est une priorité pour le gouvernement, elle est au coeur de la politique du Professeur Alpha Condé depuis son élection», a déclaré Abdoulaye Magassaouba.

Toutes les parties ont pris l’engagement d’oeuvrer positivement pour la réalisation des engagements pris dans cette convention. La partie guinéenne n’a pas manqué d’appeler les populations riveraines à la bonne cohabitation pour que ce gigantesque projet puisse de réaliser dans un environnement de paix. L’argent, a rappelé le ministre Magassouba, a peur du bruit.

La SBG est installée à Kindia, où elle développe parallèlement, un projet agricole.  C’est une société de droit guinéen, détenue en majorité par la société allemande W.P Pals Holding, filiale de Metalcorp, qui possède une fonderie d’aluminium secondaire, dit-on, à Berlin. C’est du moins ce qui est indiqué dans un document remis à la presse lors de la cérémonie de signature.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top