A LA UNE

Louis MBemba Soumah : « j’ai entendu de soi-disant syndicalistes raconter… »

A l’ouverture des travaux du congrès national ordinaire du SLECG version Sy Savané, ce mercredi 16 mai 2018, le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), a mis l’occasion à profit pour rappeler aux membres du bureau exécutif national, la genèse du SLECG dont il en est le principal précurseur.

« J’ai été le cerveau de la création de cette fédération qui a porté le nom de SLECG dont les textes ont été proposés par ma personne et finalement approuvés et adoptés par l’assemblée constitutive qui a regroupé l’enseignement supérieur, l’enseignement technique et professionnel ainsi que l’enseignement pré-universitaire », explique Louis Mbemba Soumah.

Déjà élevé au titre de la vice-présidence d’honneur à vie du SLECG, lors du précédent congrès, le secrétaire général de l’USTG, n’a pas caché sa déception vis-à-vis de certains syndicalistes qu’il qualifie de perturbateurs.

« J’ai entendu des soi-disant syndicalistes raconter sur les ondes des radios toutes sortes de contrevérités en hésitant même pas à m’adresser des outrages de toutes natures mettant ma personne sur la sellette. Je suis surpris que des gens venus au syndicat il y a moins d’un an, viennent perturber le fonctionnement normal de cette organisation, en se donnant de faux titres et de fausses qualités, contournant du coup, toutes les règles en la matière, en particulier les textes qui régissent le SLECG », accuse le Secrétaire général de l’USTG.

Parce que n’ayant jamais reconnu le SLECG d’Aboubacar Soumah, Louis Mbemba Soumah se dit désormais déterminé à faire rayonner la version SLECG de Sy Savané, qu’il entend soutenir jusqu’au bout.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top