Actualités

Santé : une convention de financement de 286 milliards GNF, signée entre la Guinée et l’UE

Dans le cadre d’un nouveau programme conjoint d’appui au renforcement du système de santé de la Guinée (PASA 2), une convention de financement, a été signée ce mercredi 16 mai 2018 entre l’Union Européenne et la République de Guinée.

Le projet concerne les six préfectures de la région de N’zérékoré et les préfectures de Kissidougou et Kerouané dans la région de la Haute Guinée.

Le montant pour ce programme d’appui financé par l’Union Européenne, la France et l’Allemagne, s’élève à 26 millions d’euros, soit 286 milliards GNF.

Il s’agit d’une contribution de 23 millions d’euros du fonds européen de développement, de 2 millions d’euros de la coopération Allemande et de 1 million d’euros de la coopération française.

Selon les autorités, ce programme vise à renforcer la gouvernance dans le secteur de la santé afin d’améliorer l’accès des populations à des soins de santé de base de qualité qui permettront de réduire la mortalité infantile et d’améliorer la santé maternelle ainsi que sa résilience aux crises épidémiologiques.

Parlant des attentes de son département au sujet de ce projet, le ministre de la Santé, Abdourahamane Diallo, escompte un plus grand renforcement des capacités institutionnelles de son ministère en termes de gestion financière, de ressources humaines et d’audits.

Il permettra aussi selon lui, d’améliorer la qualité des services offerts à la population dans la zone ciblée.

Pour sa part, le chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, a plaidé pour que la relève de financement des investissements dans le système de santé, soit assurée par les ressources nationales.

« Avec tout ce qui est actuellement en cours comme investissement dans le système de santé, il faut aussi penser dès maintenant à sa pérennisation. Pour cela, il est très important que les ressources nationales prennent la relève parce que c’est cela la véritable indépendance nationale. Avoir un système de santé qu’on arrive à faire tourner avec ses propres moyens », a conseillé M. Gerardus Gielen.

La cérémonie de signature de la convention, a été présidée par la ministre de l’économie et des Finances Madame Maladho Kaba.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top