A LA UNE

SLECG : la grève des enseignants reportée

Au terme de deux jours de congrès à l’Ecole Nationale des Arts et métiers (ENAM) de Coléah, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) version Sy Savané, a élu ce jeudi 17 mai 2018, un nouveau bureau national avec à sa tête, Madame  Kadiatou Bah, responsable chargée des conflits et négociations de l’ancien bureau.

Après l’annonce de la mise en place de ce nouveau  bureau du SLECG version Sy Savané, les regards étaient donc tournés vers le camarade  Aboubacar Soumah, l’autre secrétaire général de la même structure, qui avait menacé de déclencher une nouvelle grève des enseignants dès le lundi à venir,  si jamais un autre bureau est créé sous le label du SLECG.

Joint au téléphone par notre rédaction juste après cette élection, Aboubacar Soumah affirme que pour le moment, le mot d’ordre de grève est reporté pour des raisons qu’il ne cache pas. « Compte tenu du fait que ce fameux congrès s’est tenu à l’absence de toutes les autorités qui y étaient conviées, compte tenu du fait que jusqu’ici les négociations se poursuivent entre nous et les membres du gouvernement, y compris l’inspecteur général du travail, le bureau national du SLECG, après analyse,  a jugé utile de reporter cette grève du lundi jusqu’au 25 mai, date de la fin des négociations», nous a confié Aboubacar Soumah.

Aboubacar Soumah explique aussi leur décision par une autre raison : la démission du gouvernement de Mamadi Youla, dans lequel figure le Ministre Albert Damantang Camara, dont lui Soumah et ses collègues syndicalistes demandaient le départ.

Alpha Mamoudou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top