A LA UNE

Roger Patricķ Millimouno, le nouveau ministre de l’environnement au parcours absolument captivant

Il est l’une des nouvelles têtes à faire son entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale.

Le nouveau premier ministre chasseur de têtes, l’a cherché et trouvé dans la plus grande institution financière du pays, la BCRG, où il était depuis 2009 et y occupait des fonctions dues à ses qualités d’intellectuel aboutie.

Lui, c’est Roger Patricķ Millimouno, le natif de Guéckedou au caractère transversal pour sa maîtrise des principales langues du pays.

Après son Bac en 1979, Roger s’expatrie au Bénin où il obtient une maîtrise en sciences économiques.

Il reviendra ensuite en Guinée pour écrire son histoire de cadre au service de son pays.

D’abord chargé de cours dans les universités guinéennes, puis personne ressource pour le ministère de la pèche, dans le cadre de la recherche halieutique, avant d’atterrir au ministère de l’économie pour se mettre aux tâches qui riment parfaitement bien avec ses connaissances livresques.

Là-bas, de 1998 à 1999, il sera successivement consultant du secrétaire général et du ministre.

De là-bas, à partir de 2009, ses compétences seront sollicitées par la Banque centrale où il restera jusqu’à sa nomination au poste de ministre de l’environnement.

Il sera accueilli dans cette institution avec le poste de conseiller principal du gouverneur.

A cause de son don de soi et de la qualité de ses services, l’ancien universitaire se verra confier dans la même institution financière du pays, les responsabilités de mise en œuvre du système comptable de la BCRG, de la mise en œuvre du schéma directeur du système d’information puis jusqu’à son départ, brodé d’autres responsabilités de chargé de missions, président du comité de pilotage du plan stratégique de la BCRG.

A rappeler que le nouveau ministre, a sa griffe dans l’élaboration du fameux document stratégique de réduction de la pauvreté (DRSP), en étant un des membres du comité de son élaboration, c’était de 2000 à 2006.

Cumulativement, de 2005 à 2006, il trônait sur la direction nationale du DAP/Pauvreté, un programme d’appui à la lutte contre la pauvreté.

Bardé de diplômes enrichis par un DEA en économie de développement, acquis à l’université de clermont1 en France en 1994, Roger Patricķ, arrive dans un département qu’il pourra transformer grâce à son bagage intellectuel important et son expérience dans la gestion de l’administration enviable.

Les défis qui l’attendent au ministère de l’environnement sont énormes, et le promu semble mesurer l’ampleur de la tâche.

Il dit s’y mettre comme il l’a toujours fait partout où il est passé, afin de mériter la confiance en lui placée.

Voir ci-dessous le CV

 

CURRICULUM VITAE

Nom : MILIMONO

Prénoms : Roger Patrick

Profession : Economiste

Adresse : – Professionnelle : Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) ; BP : 692 Conakry

– Privée : BP 6752 Conakry

Tel : (224) 628 12 86 51/ 655 26 48 78 / 664 21 73 55

e-mail : rpmilimono@gmail.com

REFERENCES PROFESSIONNELLES :

25 juin 2011 à nos jours : Conseiller chargé de Mission, Président du Comité de Pilotage de la mise en place du Plan Stratégique de la Banque Centrale

Responsable de la mise en œuvre Schéma Directeur du Système d’Information ;

Responsable de la mise en œuvre du projet ‘’Système comptable de la

BCRG’’, Responsable de la mise en œuvre du SIRH ;

-Fin juillet 2009 au 25 juin 2011 : Conseiller Principal du Gouverneur de la Banque Centrale

-Septembre 98 à juillet 2009 : Assistant du Ministre de l’Economie et des Finances (chargé du suivi des dépenses des secteurs non prioritaires)

Mars 2005 à juin 2007 : Directeur National du DAP/Pauvrete (Programme d’Appui à la Lutte contre la Pauvreté) ; Financement PNUD

Février 2000 à Déc 2006 : membre du Comité chargé de l’élaboration du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (Sous-Commission Protection Sociale)

Mai 98 à septembre 99 : Assistant du Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances

Juillet 97 au mai 98 : Consultant sur l’élaboration de la SAG (Stratégie d’Assistance de la Banque mondiale à la Guinée) ; Travaux réalisés : Consultation des populations à la base en vue de la mise en place de la S.A.G et élaboration du document de la S.A.G.

Novembre 1988-31 août 1997 : Attaché de recherche au Centre de Recherche Halieutique de

                                        Boussoura (C.N.S.H.B.)

Janvier à mai 1996 : Consultant sous-régionale sur les pêches CSRP/PNUD Projet RAF 94B07

1989-1992 : Chargé de Cours d’Economie et de Statistique à l’Ecole Commerciale Africaine.

1989-1991 : Assistant à la Faculté de Droit et d’Economie de l’Université de Conakry (Comptabilité Nationale)

Avril-Mai 1989 : Enquêtes Socio-économiques sur les Communautés de Pêcheurs de Kaback, Projet.

                                  PNUD/FED/FAO/DIPA.

1979-1981 : Chargé de cours de Mathématiques et de Biologie à l’Ecole LAT-DIOR de Thiès (Sénégal).

LOGICIELS : WORD97/98/2000, EXCEL 7/2000, EVIEWS1.1, STATITCF

FORMATION

1992 – 1994 : Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Economie du Développement (au Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement International CERDI – Université de Clermont I – France).

Mémoire de DEA : « Analyse des principaux déterminants de l’offre de produits halieutiques (poisson) au Sénégal (CERDI, Novembre 1994) ».

1985 – 1988 : Maîtrise es Sciences économiques (Université Nationale du Bénin, Cotonou)

Mémoire de Maîtrise : « Les ajustements structurels en Afrique au Sud du Sahara : Impact Socio-économique des programmes de stabilisation du F.M.I. (cas du Togo), Juin 1988, 150 p.).

1982 – 1985 : DEUG es Sciences Economiques (Université Nationale du Bénin, Cotonou)

1974 – 1975 : BACCALAUREAT (Mécanique Générale, Conakry Guinée)

LANGUES :

Français, bien parlé et bien écrit

Anglais, passable

Soussou, Malinké bien parlés

 

PUBLICATIONS :

– Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) (participation au processus participatif et à l’élaboration du DSRP) ; décembre 2000 (Co auteur).

– Rapport Guinée (Consultation sous-régionale sur les pêches. Projet RAF 94B07/ PNUD. Conakry, Mai 1996).

– La commercialisation du poisson en Guinée : Panorama des principaux acteurs et identification des circuits commerciaux. IIFET – Marrakech (Maroc), 1996 et Bulletin CE Coopération pêche, Volume 9 n° 4 Décembre 1996 (Co-auteur).

– Notes sur l’organisation économique et sociale de la pêche artisanale, du fumage et de la commercialisation du poisson dans la ville de Conakry. (CNSHB, Doc. Sc. n°3, Mars 1989, co-auteur ; 128 p.)

– Interviews réalisées pour F.A.O./DIPA : Approvisionnement en bois de chauffe à Conakry. In lettre du DIPA, n° 9. Octobre 1989, co-auteur ; 11 p.

– Un projet pilote et une enquête-cadre : Notes sur les organisations sociales et économique des pêcheurs artisans et fumeuses de Kaback. (CNSHB, Doc Sc. n° 10, Novembre 1989, co-auteur ; 51 p.).

– Les résultats économiques de l’activité de pêche artisanale maritime en Guinée. Premières évaluations à partir des observations réalisées sur les débarcadères de Conakry (1994).

– Les captures réalisées par les unités de pêche artisanale maritime en Guinée. Résultats d’enquêtes sur les débarcadères de Conakry (1994)

– L’activité des unités de pêche artisanale maritime en Guinée. Premières évaluations à partir des observations réalisées sur les débarcadères de Conakry (à paraître en juin 1996).

LOISIRS : lecture, sport (football, basketball, handball, rugby), voyage.

 

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top