A LA UNE

Ministère de l’environnement : Roger Patrick Millimouno s’engage à faire face aux défis

Le nouveau ministre de l’Environnement, des eaux et forêts, Roger Patrick Millimouno, a été installé ce vendredi 1er juin 2018, dans ces nouvelles fonctions.

La cérémonie de passation de services, qui s’est tenue dans les locaux dudit département à Coléah et présidée par le secrétaire général du gouvernement, a connu la présence de la ministre sortante, Assiatou Baldé.

Faisant état de certaines actions réalisées au cours de son séjour à la tête du département, Assiatou Baldé citera entre autre :

  • La formation de 1846 agents et cadres intervenants dans le secteur de l’environnement des eaux et forêts ;
  • Elaborer, faire adopter et faire diffuser le code forestier ;
  • Organiser et faire exécuter le reboisement de 725 hectares ;
  • Assurer l’entretien de 850 hectares de plantations forestières…
  • Démantèlement de 11 cas de criminalité phoniques et leur traduire devant les juridictions compétentes.

Avant de clore son discours, dame Assiatou Baldé dira devant l’assistance, que le ministère de l’Environnement et des eaux et forêts, a besoin de ressources financières ‘’importantes’’, pour réaliser ses objectifs.

Prenant la parole pour sa rentrée en fonction, l’économiste Roger Patrick Millimouno, qui était jusque-là, conseiller à la Banque Centrale de la Guinée, déclare s’engager à faire face aux défis et à les relever grâce à l’aide du personnel.

« Je mesure en même temps les défis qui m’attendent. Je m’engage à œuvrer inlassablement à y faire face et à les relever avec l’appui de tout le personnel de ce département pour le bien-être des citoyens guinéens », a déclaré le ministre entrant de l’environnement, des eaux et forêts, qui dira par ailleurs avoir pris bonne note des défis à relever.

Pour sa gouvernance à la tête de ce département stratégique, Roger Patrick Millimouno, laisse entendre devant le personnel du ministère que l’accent sera mis sur la bonne gouvernance, la transparence et la performance.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top