Actualités

Mois de l’enfant guinéen : déclaration de la ministre de l’action sociale

Chers Compatriotes ;

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs ;

Chers Enfants de Guinée,

Notre pays, conformément à ses engagements en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’enfant, va célébrer pour la 26ième année consécutive, le « Mois de l’Enfant Guinéen ».

Suivant les directives du Comité Africain des Experts des Droits et du Bien-Etre de l’Enfant, la date du 16 juin, JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN, est placée sous le thème : « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique ».

Pour l’année en cours, le gouvernement a décidé de « célébrer autrement le mois de l’Enfant Guinéen », en s’inscrivant résolument dans la dynamique de l’initiative « communes de convergence » bâtie autour des 14 compétences transférées aux collectivités.

A cet effet, les activités des 30 jours dédiés aux enfants de Guinée, doivent contribuer significativement à la mise en place d’un mécanisme de programmation communautaire concourant à la réduction de la pauvreté et la vulnérabilité des enfants.

Chers Enfants de Guinée ;

Sur la base de votre participation, le Mois de l’Enfant sera lancé officiellement le 06 juin à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et clôturé le 30 juin à travers UN FORUM NATIONAL SUR L’ENFANCE.

Quant à la JOURNÉE DE L’ENFANT AFRICAIN, elle sera consacrée à la remise de « l’agenda sur les aspirations des enfants de Guinée » aux 342 Communes du pays.

Il s’agit de renforcer l’habilitation communautaire en suscitant une forte appropriation des collectivités locales sur la prévention et la prise en charge des abus et violences à l’égard des enfants.

Mesdames et Messieurs ;

Chers Compatriotes ;

Plus qu’une nécessité, c’est une obligation pour nous, parents, communautés, acteurs nationaux et partenaires internationaux ; de placer les enfants au cœur de nos préoccupations de chaque instant afin ‘’qu’aucun n’enfant ne soit laissé pour compte’’.

Pour sa part, le Gouvernement du Premier Ministre, Docteur Ibrahima Kassory FOFANA, sous l’impulsion et la clairvoyance de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, renouvelle son engagement à créer les conditions indispensables à l’amélioration des conditions de promotion et de bien-être des enfants.

C’est dire aujourd’hui plus qu’hier, des actions appropriées seront menées pour réduire ou porter un coup d’arrêt aux facteurs qui entravent l’épanouissement intégral des moins de 18 ans. Il s’agit, entre autres, des abus sexuels, du mariage des enfants, de la mobilité des mineurs non accompagnés, des mutilations génitales féminines ; bref, de la violence sous toutes ses formes.

Qu’il me soit permis, pour terminer, d’adresser mes vifs remerciements au système des Nations Unies, en particulier l’Unicef, aux ONG nationales à Plan International Guinée, ChildFund, Terre des hommes, SOS villages d’enfants, TOSTAN dont la coopération aura été à la fois constante, franche et efficace.

Bonne fête aux enfants et à tout le Peuple de Guinée !

Vive la Coopération Internationale !

Je vous remercie.

Madame Mariama Sylla

Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance

 

 Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top