A LA UNE

Transports/Aboubacar Sylla : « …la possibilité d’avoir au moins une compagnie aérienne… »

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, l’UFC, qu’il a présidée samedi, le nouveau ministre guinéen des transports, a évoqué ses ambitions pour ce secteur.

Aboubacar Sylla, promet d’œuvrer à ce que les choses changent dans ce secteur pour le bien des populations guinéennes, qui, reconnait-il, ont tant souffert le martyr.

Il a regretté qu’à ce jour, Conakry soit l’une des rares capitales, qui ne soit pas dotée d’une compagnie structurée de transports publics.

Il envisage, en outre, la possibilité de doter la Guinée d’une compagnie aérienne, en vue de faciliter le voyage des guinéens, ne serait-ce qu’en reliant Conakry aux autres villes de l’intérieur.

Voici ce qu’il a déclaré à ce propos, en substance :

« Je suis sûr qu’avec le soutien des uns et des autres, j’aurais la volonté, l’engagement et la force nécessaire pour changer les choses, afin qu’il y ait plus de moyens de transports. Et pour qu’il y ait des bus enfin dans ce pays. Conakry est la seule capitale au monde, où il n’y a pas de compagnie structurée de transports publics. On fera en sorte qu’il y ait moins d’anarchie dans la circulation, qu’il y ait moins de gare-voitures flottantes dans les carrefours, que les taxi-motos envahissent moins la vie des citoyens. La possibilité d’avoir au moins une compagnie aérienne, pour faciliter les voyages, relier Conakry et l’intérieur du pays. », a promis l’ancien porte-parole de l’opposition Républicaine.

Pour finir, il a affirmé qu’il était impossible pour lui de refuser de contribuer au développement de son pays.

Marly Sall

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top