Sports

Le duo Salifou Super V Amadou Diouldé DIALLO contre Mamadou Antonio SOUARE, démasqué (Opinion)

Depuis quelques semaines, des articles de presse et des lettres fusent dans des boîtes électroniques d’innocentes personnes.

Des écrits haineux et honteux qui cachent leurs auteurs à la signature. Mais les récentes sorties médiatiques dans de différentes Radios de la place du Journaliste égaré Amadou Diouldé DIALLO, font tomber le masque.

À entendre Amadou Diouldé DIALLO parler, on reconnaît immédiatement l’expression d’un homme haineux qui constate les portes de Mamadou Antonio SOUARE verrouillées. Toutes ses tentatives d’effraction pour le retour dans la cour, ont échoué.

Maintenant, il faut trouver un allié pour se faire entendre. Il tombe dans les bras de l’ancien Président de la Feguifoot, Salifou Camara Super V qui a du mal à digérer sa cuisante défaite du 28 février 2017 face à l’actuel locataire de la maison du Football Mamadou Antonio SOUARE.

Après avoir épuisé toutes les cartouches dont la requête au tribunal arbitral du sport de Lausanne où il a perdu un deuxième duel, le désormais Salifou Super V utilise la délation meublée de mensonges pour pouvoir nuire à la crédibilité et à l’image du Président SOUARE face à l’opinion.

Son allié s’appelle Amadou Diouldé DIALLO, qui écrit des balivernes inventées entre Paris et Conakry. Le ridicule ne tue pas.

Il est évident qu’Antonio SOUARE est un être humain perfectible à l’infini. Mais Amadou Diouldé DIALLO devrait considérer Monsieur SOUARE comme une vache dans les rues de New Delhi. Un animal sacré pour les Indiens.

Après avoir été renvoyé de la RTG, l’homme a été récupéré par le grand mécène Antonio SOUARE qui lui propose un salaire mensuel de 12 millions 600 mille Francs Guinéens.

Diouldé est aux anges et il voyage en classe business de toutes les compagnies aériennes du monde avec des montants inestimables pour ces missions. Amadou Diouldé DIALLO et ses deux épouses ont effectué leurs pèlerinages à la Mecque grâce à la générosité de sa cible du moment. Tous les trois roulent actuellement avec des véhicules 4/4 de l’altruisme ANTONIO. Sans oublier ses frais liés à la mise en valeur d’un terrain nu à Dubreka. Sa deuxième épouse sauvée grâce aux soins financés par celui qu’il qualifie aujourd’hui de parias.

Mais comme l’ingrat n’a pas sa place au Paradis, le fantôme qui circule avec la chair humaine sur son corps Amadou Diouldé DIALLO a ignoré tous ces hauts faits d’un bienfaiteur qui l’avait même promis Chef du Département Communication et médias de la Fédération Guinéenne de Football.

Voici un homme atypique qui s’est retourné contre tous ses parrains, ABOUBACAR BRUNO BANGOURA, KADER SANGARÉ, ALMAMY KABELÉ CAMARA et même son compagnon du moment SALIFOU CAMARA SUPER V.

Avec sa mémoire de poule, Amadou Diouldé DIALLO utilise sa pratique habituelle pour se rapprocher d’ANTONIO SOUARE à nouveau. Inimaginable. Mentir en critiquant.

Malheureusement, il se repose sur un allié de circonstance décrié par le monde du Football qui a enregistré une série de détournements de fonds avérée pendant ses cinq ans passés à la tête de la Fédération Guinéenne de Football.

Pour éviter la Justice, il faut s’inscrire sur un registre d’élucubrations avec calomnie. Salifou Camara Super V, un fossoyeur tristement célèbre avec toutes les entités qui ont connu sa touche. La prochaine fois, nous ferons connaître l’identité réelle de MIMI.

Nous y reviendrons !

L’œil sur Antonio Souaré

L’actualité des œuvres et faits du combattant patriote.

Facebook:L’œilsurAntonioSouaré

Email: loeilsurantoniosouare@gmail.com

YouTube :loeilsurantoniosouare

Tel:+224628976638

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top