Actualités

Conakry : Embouteillages monstres sur les grandes voies

Les usagers de l’autoroute Fidèles Castro, de la route le prince et des corniches, vivent un véritable calvaire dans la circulation, ces jours-ci.

C’est du moins ce que constate notre rédaction qui scrutait les embouteillages monstres sur les grands axes routiers de la capitale, ce lundi, à quelques jours de la fête de ramadan.

La police peine à rendre fluide la circulation actuellement embouteillée. Taxis, motos, muni-bus, s’immobilisent et perdent des litres de carburant.

Sur la corniche Sud comme sur l’autoroute Fidel Castro, on observait de très longs fils de véhicules.

Des voitures bougent difficilement, et certains chauffeurs stressés accusent l’effervescence de la fête qui approche : « Tout le monde veut aller au Marché Madina et les routes sont inondées de personnes. Surtout que la direction est unique, c’est le marché de Madina pour les achats, donc nous sommes tous bloqués » s’effarouche un conducteur de taxi dans la circulation.

L’autre raison de ces embouteillages monstres, c’est le stationnement anarchique de certains véhicules aux abords des routes pendant les heures de pointe : « Ils garent leurs voitures partout, personne ne respecte le code de la route, donc la conséquence, ce sont les bouchons que nous vivons presque tous les jours », nous explique cet autre conducteur sous l’anonymat, sur la corniche Sud de Belle vue.

Pour l’heure, circuler sur les principales artères de la capitale, devient infernal, et certains conducteurs d’engins roulants, ne savent plus à quel saint se vouer.

Tant c’était tout un parcours de combattant ce lundi, de circuler dans la capitale guinéenne.

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top