Actualités

Gouvernement Kassory/représentativité des femmes : « l’Etat n’a pas fait grand-chose », regrette Marie Madeleine Dioubaté

Alors qu’elle intervenait dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ de la radio Espace Fm, Marie Madeleine Dioubaté, ancienne candidate des écologistes de Guinée, lors de la présentielle de 2015, est revenue sur la représentativité des femmes dans le nouveau gouvernement.

Le sujet, a largement été évoqué depuis la nomination du gouvernement dirigé par Dr Ibrahima Kassory Fofana.

Certaines femmes s’étaient même regroupées autour d’un hashtag pour dénoncer cette situation, qu’elles ont jugée inacceptable.

Pour la désormais présidente du parti Rassemblement pour la Paix et le Développement (RPD), en la matière, la Guinée n’a pas respecté le cadre institutionnel et les conventions internationales.

« Il faut signaler que le pays a régressé. Aujourd’hui, les femmes sont un peu laissées pour compte, alors qu’elles représentent quand-même 52% de la population. Les femmes ne sont pas du tout représentées. Donc la Guinée n’a pas respecté le cadre institutionnel, les dispositions légales et les conventions internationales qu’elle a ratifiées. L’Etat n’a pas fait grand-chose pour améliorer la condition féminine des femmes », a-t-elle souligné.

Confortant sa thèse, la présidente du RPD, a fait un parallèle entre la Guinée et certains pays du monde.

Prenant le cas du Rwanda en Afrique, Marie Madeleine a indiqué que le gouvernement de ce pays, compte vingt ministres dont onze femmes, alors qu’avec trente-et-trois ministres, le Gouvernement Guinéen n’en compte que quatre.

 

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top