Actualités

Siguiri : 6 morts, 12 blessés et 9 cases brûlées dans des affrontements et un éboulement

Comme nous l’annoncions hier lundi 11 juin dans un de nos précédents articles, des affrontements sanglants ont éclaté entre habitants de plusieurs villages de la préfecture de Siguiri.

Selon le préfet Ibrahima Kalil Keïta joint au téléphone par notre rédaction ce mardi 12 juin 2018 pour nous fournir un bilan, ces deux foyers d’affrontements suivi d’un éboulement minier survenu la veille, ont fait six (6) morts, des blessés et des concessions calcinées.

Le premier foyer d’affrontements opposait les habitants des villages de Niandan kouda et de Tissakôlein, qui se sont attaqués à l’aide de fusils de chasse dans la commune urbaine de Siguiri.

Ces affrontements, d’après le préfet, ont fait sept (7) blessés dans les deux camps dont trois (3) cas graves du côté de Tissakôlein et Un (1) cas dans le camp de Niandan kouda.

Un (1) cas de mort aussi, a été signalé toujours du côté de Niandan kouda. Neuf (9) concessions ont été brûlées dans ces zones et quatre (4) bœufs ont été exterminés.

Le deuxième et dernier foyer d’affrontement opposait toujours dans la journée d’hier, des habitants de Sandanfara et de Kökoun dans la sous-préfecture de Kignèbakoura.

Toujours selon le préfet, ceux-ci ont fait trois (3) blessés et heureusement pas de perte en vie humaine.

Les conflits domaniaux au tour des mines d’or sont les principales causes de ces affrontements sanglants entre habitants de manden bérè.

Parlant d’un éboulement minier qui se serait produit le dimanche 10 juin 2028 au village de Mansala, dans la sous-préfecture de Doko, le représentant du chef de l’Etat dans le Bouré, nous apprend que celui-ci a fait cinq (5) morts et deux blessés.

Le préfet a plaidé pour une solution rapide et efficace dans l’exploitation artisanale de l’or dans sa circonscription surtout en cette période pluvieuse.

Ce bilan macabre fait au total six (6) morts, 12 blessés neuf cases incendiées et quatre (4) bœufs tués.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top