A LA UNE

Négociations gouvernement-syndicat : le contact n’est pas rompu entre les parties, des démarches en cours

Depuis la mise en place du nouveau gouvernement, un certain nombre de démarches semblent être entreprises auprès du gouvernement par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), du très célèbre Aboubacar Soumah.

Une source proche de ce syndicat, sous couvert d’anonymat, indique d’ailleurs que le SLECG serait même en contact avec les ministres dont les départements sont directement concernés par cette affaire. A savoir celui de l’éducation nationale et de l’alphabétisation et celui de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Mieux, un rendez-vous, était même pris hier mercredi pour les toutes premières prises de contacts.

« Les rendez-vous étaient prévus pour aujourd’hui mais à des heures différentes avec eux. 13h pour le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation et 15h pour celui de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Mais très malheureusement, il y a eu le décès de l’ex secrétaire général du ministère de l’éducation nationale. Alors, c’est suite à cela que nous avons jugé nécessaire de reporter la rencontre », nous a-t-il précisé ce mercredi.

A rappeler que ces rencontres visent à examiner la plateforme revendicative portée par le SLECG, qui il faut le rappeler exige de l’État le payement de huit millions de francs guinéens comme salaire de base aux enseignants de Guinée.

La reprise des rencontres serait programmée pour la semaine prochaine, ce, à l’absence des médias.

A suivre !

Focus mosaiqueguinee.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top