A LA UNE

Alpha Condé aux syndicalistes de FRIGUIA : «Nous n’en voulons plus»

A l’occasion de la cérémonie de lancement de la reprise des activités de l’usine FRIGUIA,  le Chef de l’Etat a été reçu ce mercredi, 20 juin 2018, au stade Konko Sylla de Fria. Autorités administratives, religieuses et coutumières ont, avec la mobilisation de certains citoyens et ressortissants de la ville, réservé un accueil qui se veut chaleureux, au Président Condé.

Accusant les syndicalistes d’être à l’origine de l’arrêt des travaux de l’usine, Alpha Condé les a reprochés d’être égoïstes, de n’avoir  pensé qu’à leur intérêt.

« Nous leur avons tous parlé, on leur a dit : ne faites pas la grève, vous n’avez pas raison. Si vous faites la grève, ils vont fermer l’usine, ils se sont entêtés, l’usine a été fermée et tout le monde sait que Fria dépendait de l’Usine… », a rappelé Alpha Condé.

« Nous ne voulons plus de tels actes », a déclaré le PRG.

Peut-être pour montrer sa bonne santé physique, mais surtout pour se montrer proche du peuple, le Président  de la République a fait une longue distance à pied dans les rues de Fria pour quitter l’aérogare et rejoindre la foule au stade Konko Sylla.

Comme souvent, il fait le tour, improvise des actions pour galvaniser la foule, et reçoit une sculpture en bois, qui symbolise « la clée de la ville de Fria ». 

Quelques minutes nous séparent de 14 heures, la délégation présidentielle vient de prendre la direction des installations de l’usine où Alpha doit procéder  au lancement officiel des travaux.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top