A LA UNE

Ministère des TP : dynamique de transfert de compétences vers les collectivités locales

Dans sa dynamique d’accompagner les collectivités locales, le ministère des travaux publics, appuyé par le programme d’appui au secteur du transport, a convié des cadres et techniciens du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à un atelier de formation sur le transfert des compétences au niveau des collectivités locales, ce mercredi 20 juin 2018, dans un réceptif hôtelier de la place.

A l’ouverture des travaux, le représentant de l’Union Européenne (UE), a tout d’abord égrainé quelques problèmes liés à la décentralisation, et à l’entretien des routes en Guinée, avant d’inviter les autorités gouvernementales à diversifier les ressources financières à travers l’augmentation des redevances sur le prix du carburant.

« L’augmentation de cette redevance peut être une approche. Les compagnies minières, ont par exemple des royalties qui sont payées au gouvernement et une partie est réservée aux collectivités locales. Il faut que ces ressources soient effectivement payées… D’autres systèmes sont envisageables. Il faut, au niveau local, générer des ressources qui sont toujours utiles pour les petites routes », a expliqué Réné Cousin, le directeur de projet de l’UE.

Pour sa part, le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, conscient de l’impact de sa collaboration à partir de cette synergie d’action, a sollicité au sortir de cet atelier, la mise en place d’un arrêté conjoint définissant le rôle de chaque acteur sur le terrain.

« Il faut mettre en place un arrêté conjoint portant sur le transfert des compétences entre le ministère des TP et celui de l’administration du territoire et de la décentralisation… Une fois que cet arrêté conjoint va être élaboré, on va mettre en place un protocole. Ainsi chaque acteur, connaîtra le rôle qui lui est dévolu dans l’accomplissement des compétences au niveau des collectivités locales », a martelé Abdoulaye Kaba, le directeur national de la décentralisation.

Les cadres du ministère des TP, estiment donc que cette collaboration entre les deux départements ministériels, pourrait sans nul doute promouvoir le développement local car, selon eux : « tout développement part de la route et toutes les activités menées au niveau des collectivités reposent sur la route ».

Cet atelier qui va durer quatre jours, mobilisera les cadres des deux départements concernés au niveau local, préfectoral et régional.

A noter que cette journée a été rehaussée de la présence du ministre des travaux publics, M. Moustapha Naïté.

 

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top