Actualités

Première journée d’examen de fin d’études élémentaires à Mamou : réactions croisées

Comme partout ailleurs en Guinée, l’examen de fin d’études élémentaires a été officiellement lancé ce mercredi, 20 juin 2018 à Mamou. Dans la commune urbaine, c’est le Gouverneur de la région de Mamou, Amadou Oury Lemy Diallo, accompagné du préfet, Mory Diallo, qui a procédé au lancement officiel de cet examen au centre Elhadj Boubacar Biro Diallo.

Cette année, ils sont au total 6.519 candidats dont 2.876 filles, qui tenteront de passer en 7ème année, au compte de la préfecture. Ces candidats sont répartis dans 229 salles d’examen, et surveillés par 458 enseignants.

Pour l’enseignement général, ils sont 5744 candidats dont 2526 filles, répartis dans 200 salles. Interrogé sur le déroulement de cette première journée, le nouvel inspecteur par intérim de l’éducation de Mamou parle de succès.

«Le déroulement de la première journée a été un grand succès. Tous les enfants étaient en tenue, ils ont composé dans les conditions prévues par les règlements généraux. Tous les surveillants étaient présents à l’heure indiquée », s’est réjoui Kerfala Mansaré.

Cette première journée a connu les épreuves de Rédaction et de Géographie. Au terme de ces deux matières, certains candidats livrent leurs sentiments.

«En rédaction, c’était difficile pour moi. Mais en Géographie c’était un peu facile », confie Bademba Doumbouya, candidat rencontré au centre Petel. «Pour moi, la Rédaction était très difficile. En Géographie ils ont donné 1h seulement, j’ai rendu ma copie sans finir de dessiner la carte de la Guinée», regrette Kadiatou Diallo, aussi candidate.

La plupart des candidats interrogés apprécient tout de même les surveillants qui, disent-ils, étaient très généreux envers eux.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de Mosaqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top