Actualités

Procès Aboubacar Sidiki Mara : le ministère public requiert six mois d’emprisonnement et une amende…

Ce jeudi, 21 juin 2018, s’est ouvert devant le tribunal de première instance de Dixinn, le procès à l’issue duquel le secrétaire général adjoint de l’UGTG sera fixé sur son sort.

Après près de deux heures de débat sur le fond du dossier, le procureur général près le tribunal de Dixinn, dans sa plaidoirie, s’est montré convaincu de la culpabilité du jeune syndicaliste avant de requérir une peine de « six mois d’emprisonnement et une amende d’un million de franc guinéen », à l’encontre de celui-ci.

Les avocats de la défense convaincus, quant à eux, de l’innocence de leur client, se sont à nouveau montrés confiants dans cette affaire qu’il qualifie de  »vide de contenu ».

« Il n’y a pas d’incrimination, aucune infraction n’a pu lui être imputée. Celle qui a été relevée par le ministère public ne tient pas la route. Aboubacar Sidiki Mara est victime d’une grave atteinte des droits de l’homme », indique Me Paul Yomba Kourouma.

Les audiences, ont par la suite été renvoyées pour le 28 juin prochain pour la délibération.

A rappeler que le syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara, est poursuivi pour manifestation illicite et attroupement non armé dans les extensions d’une société minière dans la préfecture de Boké.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top