A LA UNE

Le père de feu Aboulaye Bah : « Il ne m’a jamais contredit »

Les obsèques du journaliste Abdoulaye Bah se poursuivent ici à Dinguiraye, sa préfecture natale, où le cortège funèbre est arrivé  tôt le matin. Son enterrement devrait être fait après la grande prière du vendredi. Mais avant, une cérémonie de lecture du saint coran est en cours à la maison mortuaire.

C’est d’ailleurs en marge de cette lecture du saint coran que nous avons pu, avec d’autres journalistes présents, décrocher une interview avec son père,  grand imam de la mosquée Elhadj Oumar Tall.

Le père de notre confrère a indiqué  que depuis la naissance d’Abdoulaye Bah le 10 mars 1977, jamais ce dernier ne l’a contredit.

Retraçant le parcours de son fils de Bodjé à Conakry en passant par Dinguiraye et le lycée Ouro de Labé, Thierno Mamadou Bodjè Bah  s’est dit fier du Journaliste Abdoulaye Bah.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top