Actualités

BECP/Commune de Dixinn : des candidats se plaignent de la première épreuve

Dans la commune de Dixinn, c’est au centre du Lycée Sainte-Marie, que la première épreuve du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BECP), session 2018, a été lancée, ce samedi 23 juin, par le coordinateur national des examens en service au ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.

Chérif Bah, a tenu en premier lieu, à rappeler que sa présence dans ce centre d’examen n’était pas seulement destinée à lancer les épreuves, mais surtout de se rassurer que tous se passe dans les normes.

« Nous sommes là d’abord, pour voir en premier lieu les dispositifs qui ont été mis en place et en même temps lancer la première épreuve. Nous avons dit aux surveillants que ce sont des examens sous le thème tolérance zéro, il faut donc empêcher la fraude sur toutes ces formes dans les différents centres d’examens« , a déclaré le coordinateur national.

Malgré les différentes grèves qui ont secoué le système éducatif, le directeur communal de l’éducation nationale, déclare que dans sa commune, tout le temps perdu a été comblé, en vue d’un bon déroulement des examens nationaux.

« Il y a eu un réaménagement du programme à Dixinn, qui a pris en charge tous les temps de grève. Tous les contenus du programme, ont été achevés. Les candidats ont été tous préparés pour cette allure de la tenue des examens sans repos », a rassuré Fodé Sylla.

Du côté des candidats qui sont au total 603 Candidats dont 195 filles dans ce centre, certains d’entre eux avaient le visage crispé au sortir de la première épreuve, ont confié que la matière de Dictée et questions, n’a pas été du tout facile pour eux.

« Les questionnaires au niveau de la dictée, nous ont quand-même un peu fatigués, et les surveillants ne dictaient pas très bien. Mais grâce à Dieu, nous avons fait de notre mieux et on espère que ça va aller. On attend aussi les deux dernières matières, voir comment cela va-t-il se passer », se sont plaints, à notre micro, deux candidats après cette épreuve.

Ils sont au total 3.297 candidats dont 1591 filles, répartis dans 10 centres dont un franco-arabe, qui vont affronter ces examens dans la commune de Dixinn durant quatre jours.

 

Aissata Barry

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top