A LA UNE

Attaque du domicile Alpha Condé : le Général Sékouba Konaté y voit un règlement de compte

Lors de son entretien exclusif avec nos confrères du Groupe Hadafo Média, avec le Général Sékouba Konaté, il n’a pas été seulement question des élections présidentielles de 2010 ou encore sa perception de l’actuel président de la république.

L’ancien président de la transition s’est prononcé par rapport sur le dossier du 28 septembre 2009, mais aussi sur l’attaque du domicile du chef de l’Etat en juillet 2011.

Sur l’attaque du domicile privé d’Alpha Condé, le Général Konaté a parlé de règlement de comptes.

« Moi je crois que peut-être les gens ont préparé quelque chose, ils n’ont pas été discrets. Mais les gens ont profité de l’occasion pour faire des règlements de compte. Quand j’entends ceux qui disent que De Gaulle est mon aide de camp, De Gaulle n’était pas mon aide de camp. Il ne faut pas faire la confusion. De Gaulle était chef de Groupe. Les gens qui ont participé à l’avènement de la démocratie, qui ont été arrêtés. Ils ont profité, surtout le faux général que j’ai supporté pour le mettre jusqu’au poste de Chef d’état-major, Idiamine, qui ont organisé le sabotage pour mettre main sur ces jeunes pour faire des règlements de comptes. Ça c’est grave », affirme-t-il.

Le Général Konaté a toutefois indiqué que ça a toujours été le cas en Guinée. Citant les régimes qui se sont succédé.

Concernant le massacre du 28 septembre 2009, la position du Général, à l’époque ministre de la défense n’a pas changé.

Il continue de rejeter toute implication dans cette affaire, arguant qu’il était hors du pays au moment des faits.

Propos décryptés par Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top